Communication  |  Actualités

Actualités

Inauguration de la plaque "Léon Bourgeois"

VENDREDI 11 DÉCEMBRE 2020

à l'entrée de l'hôpital concrétisant la nouvelle désignation de l'établissement :

Le Centre Hospitalier
Léon BOURGEOIS

Discours de Monsieur Asperge, directeur du Centre Hsopitalier Léon Bourgeois

"Merci à vous d'être présents pour l'inauguration d'une plaque commémorative en l'honneur de Léon Bourgeois. En effet, il y a un an, les instances de l'établissement et notamment le Conseil de Surveillance ont choisi de donner au Centre Hospitalier le nom de Léon Bourgeois. Né en 1851 à Paris, Léon Bourgeois devient châlonnais par alliance en épousant Virginie Margueritte Sellier en 1876.

Il entame ensuite une carrière administrative et exerce des fonctions importantes (Préfet à plusieurs reprises, directeur d'administration en Ministère) avant de s'engager dans une carrière politique également très riche. Il est élu député de Châlons sur Marne en 1889, fonction pour laquelle il sera réélu à plusieurs reprises, (il sera également sénateur de la Marne) et devient rapidement un membre éminent de la IIIème  République. Il devient dès 1890 Ministre de l'Intérieur, et est à plusieurs reprises au cours de sa carrière en charge de portefeuilles régaliens dont les Affaires étrangères.

En 1895, il est nommé Président du Conseil des ministres tandis qu'il est amené à présider les deux chambres du Parlement : de 1902 à 1904 pour la chambre des députés et de 1920 à 1923 le Sénat.

Fortement investi sur les scènes locales et nationales, il est également très actif au niveau international. Il est un père-fondateur de la société des nations de 1919 dont il deviendra également le premier Président. Son activité diplomatique, son engagement pour l'Egalité des races et sa volonté de réguler les relations entre les Etats lui valent le prix Nobel de la Paix en 1920.

C'est donc à l'occasion de ce centenaire que le Centre Hospitalier inaugure ce jour une plaque commémorative en l'honneur de Léon Bourgeois dont il a choisi de prendre le nom.

D'aucuns pourraient se dire qu'il s'agit d'un simple hommage à une personnalité de premier plan ayant un attachement au territoire. Ce serait omettre l'engagement politique et personnel de Léon Bourgeois en faveur de la santé publique.

En effet, père fondateur de la théorie du Solidarisme, il milite pour la solidarité entre les hommes et les générations et encourage le mutualisme et la prévoyance sociale.

Ensuite, à titre personnel, Léon Bourgeois a vu sa fille et son épouse emportées à une année d'intervalle par des maladies. Il s'est dès lors engagé contre l'infection.

En 1922, était créé un sanatorium à son initiative pour accueillir les "gazés" de la guerre 14-18 et les tuberculeux.

En 1940, un arrêté préfectoral transforme le sanatorium en hôpital qui devient  dès lors le premier hôpital Léon Bourgeois. Il conservera ce nom jusqu'à la fusion avec les hôpitaux unis de Châlons en 1954.

Enfin, la famille Bourgeois fait partie des bienfaiteurs historiques de l'hôpital pour ses dons.

C'est donc avec un grand honneur pour le Centre Hospitalier que d'inaugurer une plaque en sa mémoire et de porter son nom en espérant que nous serons fidèles à son action, sa carrière et aux valeurs humaines qu'il a porté, et que nous permettrons de mieux faire connaître le grand homme qu'il a été".