Présentation   |  Nous connaître  |  Le CH de Châlons-en-Champagne

Le CH de Châlons-en-Champagne

Les équipes pluridisciplinaires du Centre Hospitalier de Châlons-en-Champagne sont à votre service pour vous apporter des soins de qualité et une prise en charge personnalisée en Médecine, Chirurgie et Obstétrique.
 

Le secteur de Médecine

Il est amené à prendre en charge et suivre de nombreuses pathologies auprès des personnes malades qui lui sont adressées (Cardiologie, Dermatologie, Endocrino-Diabéto- Neurologie, Hépato-Gastro-Entérologie, Médecine Interne, Pneumologie, Rhumatologie).
 

Le secteur de Chirurgie

Des chirurgiens et anesthésistes travaillent au sein du secteur de Chirurgie en collaboration avec les praticiens du plateau technique afin de vous offrir des soins adaptés et personnalisés (Chirurgie Digestive et Générale, Chirurgie Traumatologique et Orthopédique, Chirurgie Urologie, ORL, Ophtalmologie, Neurochirurgie, Stomatologie).
 

Le secteur Mère-Enfant

Il propose une offre de soins complète (activités de Gynécologie, suivi de la grossesse, prise en charge du nouveau-né et nourrisson, maladies de l’enfant…).

Une prise en charge complète de la filière gériatrique en Soins de Suite et de Longue Durée, Hospitalisation Temporaire, Consultation Mémoire...

Le Centre Hospitalier a par ailleurs développé des soins spécialisés pour vous apporter une prise en charge adaptée à vos besoins tels que les soins palliatifs, la prise en charge de la douleur, la Psychologie médicale, la prise en charge de la Chimiothérapie, la Tabacologie, l’Alcoologie, l’Unité Transversale d’Éducation du Patient...

Nous disposons d’ailleurs d’une unité de chimiothérapie ambulatoire nous permettant d’assurer localement une grande partie des traitements post-opératoires.

L’hôpital, c’est aussi :

  • Une équipe de rééducation (Médecine Physique et de Réadaptation - MPR) qui vous prend en charge dans les domaines d’Ergothérapie, de Kinésithérapie, d’Orthophonie et vous aide à préserver au mieux votre autonomie.
  • Un Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) accueillant toute personne âgée sur deux sites (230 lits).

Dans le cadre du Groupement Hospitalier de Territoire (GHT), notre hôpital travaille en partenariat avec les autres établissements de santé de proximité et en particulier avec le CHU de Reims notamment pour la prise en charge de la pathologie cancéreuse dont les projets thérapeutiques sont définis conjointement.

Le Centre Hospitalier Universitaire de Reims et le Centre Hospitalier de Châlons-en-Champagne ont signé un protocole d’accord, première étape d’une coopération stratégique.

Cette coopération est porteuse de nombreux projets, tant sur l’offre de soins à disposition des usagers du bassin de vie châlonnais, que sur l’échange des pratiques professionnelles.

Le protocole pose les bases d’une organisation commune, d’un futur projet médical commun, et ce dès à présent avec notamment le renforcement des activités médicales au sein du CH de Châlons avec la présence de praticiens à temps partagé, sur plusieurs spécialités telles que les services de Pédiatrie, Rhumatologie, Rééducation Fonctionnelle et ORL...

D’autres partenariats suivront très bientôt et devront bénéficier tant aux patients et leur entourage qu’aux professionnels de santé.

L’Hospitalisation à Domicile (HAD) : une nouvelle activité a été développée dans le domaine de l’hospitalisation à domicile.

Aujourd’hui des patients peuvent recevoir des soins médicaux et paramédicaux tout en restant à leur domicile auprès de leur famille. Cette activité, prise en charge par HAD France, installée dans les locaux de l’hôpital (elle-même relayée par des professionnels de santé libéraux), répond à un besoin de la population.

  • Des origines à l'An 1000

    A l'époque romaine, le long des voies étaient bâties des mansiones, gîtes d'étape pour les voyageurs et relais de poste, qui le cas échéant, servaient de lieu de soins. Ces établissements étaient les seuls établissements "sanitaires" existant à l'époque romaine. Au Moyen-âge, la charité chrétienne suscite l'apparition d'établissements hospitaliers. Les Évêques sont astreints aux devoirs d'hospitalité. L'abbaye de Saint-Memmie au Sud-est de Châlons existait à cette époque et hébergeait déjà des passants et malades. Par la suite, ces établissements charitables sont dénommés Hôtels ou Maisons-Dieu.

  • Du XIe siècle à l'année 1606

    La ville de Châlons à cette époque est placée sur la route de Milan à Reims, Amiens et Boulogne. Elle est devenue par conséquent un carrefour routier important, qui entraîne l'apparition de courants commerciaux importants. Dans un autre domaine, de nombreux pèlerinages ont eu lieu, notamment le Pèlerinage de Notre-Dame de l'Épine, où se rendait très souvent Louis XI.

  • Du XIe au XVIIe siècle

    Raisons économiques (courants commerciaux) et pèlerinages engendrent un renouveau de la circulation routière et la création de nouveaux établissements hospitaliers, généraux et spécialisés. A titre d’exemple, la ville de Châlons connut la création de différents établissements "généraux" comme l’hôpital Saint Lazare (Paroisse Notre Dame en Vaux, aujourd’hui Rue du Lycée), l’hôpital Saint Esprit (emplacement actuel de l’Hôtel de Ville), l’hôpital Saint Maur (Grande Rue de Saint-Memmie) ou l’Hôtel Dieu Saint Etienne (Place Cosme Clause) et "spécialisés" (Maison des Aveugles, Maison des femmes enceintes, Maison des contagieux ...).

  • De 1606 à la première Guerre Mondiale

    Durant cette période, fonctionne l’hôtel Dieu de Saint Etienne, les autres établissements ayant progressivement disparu. Néanmoins, survit le plus pauvre des établissements, l’Hôpital de Saint Memmie dont la vocation d’hospice et d’orphelinat s’affirme au cours des temps. L’hôpital militaire : Construit en 1907, le Centre Hospitalier des Armées P. Bayen portait le nom d'un illustre Pharmacien militaire. Établissement de 245 lits (Chirurgie et Médecine), le Centre Hospitalier des Armées P. Bayen était géré par le Centre Hospitalier. L'hôpital Militaire a fermé définitivement ses portes le 1er Janvier 2000 à l'initiative du Ministère de la Défense.

  • A partir de 1940

    La rupture du front allié (1940) place Châlons sur le théâtre des opérations. La ville est bombardée et les locaux de l’Hôtel Dieu de Saint Etienne sont détruits en grande partie. Les différents services sont installés dans d’autres établissements de la ville. En 1943, Médecine et Chirurgie sont installées dans l’ancien séminaire de Saint-Memmie. Parallèlement, la maternité est maintenue Rue de la Marne jusqu’en 1958.

  • De 1954 à 1961

    Les services de Phtisiologie, Pneumologie, Maternité et Chirurgie sont installés Rue du Commandant Derrien (après fermeture, en 1948, de l’Hospice Départemental de Vieillards et Dépôt de Mendicité dit ‘’Le Chaudron’’) dans le cadre d’une fusion entre les Hôpitaux Unis. Cependant, les services de Médecine, de Rééducation, de Pédiatrie et l’hébergement de personnes âgées demeurent à Saint-Memmie. L’Établissement ainsi créé, devient après publication au Journal Officiel du 11.01.1958 Centre Hospitalier.

  • De 1969 à 1977

    Tous les services, à l’exception du service de personnes âgées, sont transférés Rue du Commandant Derrien.

  • De 1974 à nos jours

    Une nouvelle pharmacie est construite (1974), le Laboratoire est mis en place (1976). Tandis que l’année 1977 marque la création du service V120 Long et Moyen Séjour, 1987 voit l'installation du service de Dermatologie dans le Pavillon VIII. En 1988, s'effectue le transfert des personnes âgées de l’hospice Saint Maur de Saint-Memmie vers la Maison de Retraite Le Village, située dans l'enceinte du Centre Hospitalier. L'année 1989 symbolise une étape importante dans la vie de l’Établissement avec la mise en service du Plateau Médico-Technique inauguré par Monsieur Claude EVIN, Ministre chargé de la Santé. Depuis 1991, l’Établissement s’attache à rénover l'hôtellerie des différentes unités qui le composent : service des Prématurés et Médecine Infantile, Gynécologie, Bloc Obstétrical, Médecine, Chirurgie et la Pneumologie. Le Centre Hospitalier entreprend actuellement d'importants travaux d'extension et de restructuration des services d'hospitalisation.